Et il revient, ce printemps. Et elles reviennent ces lumières... A peine saisies dans les pixels. Tout juste suintant de la nouvelle rosée, la mémoire s'écoule, s'égoutte...