C'est brume, c'est brouillard. C'est pluie, c'est venture. C'est l'hiver, c'est hier. C'est aujourd'hui.

C'est l'hiver et ce sont alors les pixels qui saisissent les  lumières. Puis partout, dans la brume ou dans le vent, la mémoire s'empare du jour, du moment. Elle retient l'hiver...