Voici le temps de la perte. Mais l'automne nait, pourtant et malgré la perte, malgré l'absence. Comme l'absence répond à la lumière, les pixels la saisissent. La mémoire aussi. Elle ne perd rien des saisons supplémentaires...