Les temps finissent, les temps commencent. Dire de l'automne qu'il commence c'est penser qu'il finira. Mais non, les lumières ne parlent que du présent.  Elles  diront la mémoire lorsqu'elles seront pixels. Eteintes, allumées. Là, même les ombres se disent présentes. Vivantes...